Tribunes

Ratonnade ou lutte des classes ?

« L’homme est un loup pour l’homme« 1 qui doit défendre son intérêt particulier – véritable moteur de l’action humaine – sans aucune considération morale2. Fondement idéologique de notre civilisation libérale, la philosophie moderne, loin des concepts abstraits et désincarnés, a des conséquences non négligeables sur les individus. Calculateur et rationnel, titulaire de droits, les revendicant sans cesse sans envisager la contre-partie nécessaire, l’homme moderne se situe au centre de tout. L’atomisation de nos sociétés contemporaines produit des individus nombrilistes ; narcissiques, obnubilés par leur apparence ; susceptibles, se sentant discriminés à la moindre critique ; procéduriers, le recours au tribunal semblant être l’unique moyen de débattre et consuméristes.

Cet hédonisme moderne élève en modèle absolu la recherche du plaisir – l’acte pulsionnel mécanique par essence – constituant l’objectif de l’existence humaine : Consommer et Jouir sans entraves. L’instantanéité. Vouloir tout, tout de suite. Impatient d’assouvir ses pulsions sans les refouler ni les sublimer ; cela constituerait la liberté et l’émancipation de l’homme. La transgression systématique s’impose comme le modèle indépassable. « Il est interdit d’interdire« , scandaient les libertaires de mai 1968. La liberté résiderait, selon Michel Onfray, dans la transgression de la règle. Pas de règle, pas de liberté. Mais  » être libre, ce n’est pas faire ce qui plaît, c’est être maître de soi, c’est agir avec raison« 3. Cela s’avère beaucoup plus complexe.

Partant du postulat que l’on ne contente personne, je n’essaierai même pas. L’analyse que j’ai outrageusement simplifiée tente modestement d’expliquer les conséquences de notre civilisation libérale et capitaliste et les stratégies de domination sur ce qu’il est convenu d’appeler le « vivre ensemble ». Sans complaisance, ni subterfuge, tentons d’expliquer l’émergence de deux figures symptomatiques de nos sociétés modernes : la caillera et l’identitaire.

La Caillera, archétype libéral-libertaire

Afin d’éviter les différents écueils et la platitude du discours dominant sur la question délicate de la petite frappe, prenons ceux-ci à bras-le-corps ; deux possibilités s’offrent à nous : soit la victimisation nauséabonde bien-pensante de gauche, soit l’islamophobie systémique avec une tendance lourde à l’ethnicisation des débats sur fond de choc des civilisations. Mon coeur balance ; quel dilemme.

La sociologie actuelle nous explique que le facteur social est prédominant voire exclusif pour comprendre ce phénomène. Il suffirait donc de faire baisser le chômage, de réduire la misère et de renouer avec la Croissance pour régler le problème de la petite délinquance. En d’autres termes, une personne au chômage qui vit dans des conditions sociales difficiles sombrerait quasiment inéluctablement dans la délinquance. Si la logique est poussée à son paroxysme, il convient par déduction de conclure à l’honnêteté et à l’intégrité absolue du ploutocrate. On comprend vite les limites et les ambiguïtés de ce raisonnement quelque peu fallacieux. Ce ne serait pas de leur faute s’ils sont délinquants: ils sont pauvres. Quelle drôle d’idée. Un banlieusard serait donc condamné à être un voyou. Arrivera sans doute un jour sombre où un responsable du parti socialiste ou du NPA nous expliquera, avec sérieux et aplomb, que l’agression d’une octogénaire par un jeune n’est que l’expression légitime de son désarroi, de sa révolte sociale, voire un acte hautement subversif. Et pourquoi pas progressiste? Immonde tartufferie.

Le facteur ethnico-religieux est avancé comme facteur explicatif de la figure emblématique de la Caillera. Celle-ci serait délinquante car pas assez intégrée à la société : communautarisme, repli identitaire, islamisation… On peut souligner que la petite raclure n’est socialement pas intégrée au sein des classes populaires, mais pleinement intégrée à notre systéme libéral et capitaliste. Pétri de contradiction, le libéral de droite ne cesse d’invoquer les valeurs du Marché sans en accepter les conséquences. Incohérence manifeste. Enrichir des concessionnaires de voitures allemandes, sur-consommer des produits marchands périssables par la dictature de la mode, insulter et voler ne trouvent pas leur explication dans la religion ou l’origine ethnique.

Dollars

Se plaindre des incivilités du quotidien et de la petite délinquance est légitime. Le débat ne se situe pas là. Néanmoins, vitupérer contre ces nuisances, exécrer cet hurluberlu libéral-libertaire et ne pas le comparer aux prédateurs financiers est malhonnête. La petite frappe n’est qu’un symptôme. Du banquier de Goldman Sachs au petit caïd, de La City et de Wall-street au hall d’immeuble, les valeurs dominantes sont résolument semblables. Le tout forme un ensemble diablement cohérent. Une société qui érige l’égoïsme et le plaisir en système et en normes ne peut produire que des invidus désintégrés. Précisons, par précaution, que ce prototype de la petite raclure n’est aucunement représentatif de la banlieue. Les premières victimes de ces voyous sont les habitants des classes populaires et non pas les opulents oligarques perchés dans leur tour d’ivoire.

L’identitaire, idiot utile du système de domination

Prima facie, la défense de la tradition française et des terroirs est loin d’être condamnable. A contrario, l’inimitié vis-à-vis de l’islamo-banlieusard, essentialisé et caricaturé, est à la fois infâme et contre-productive. Nostalgique d’une France blanche et chrétienne, fantasmant sur un islam homogène et conquérant, l’identitaire apparaît comme le complément idéal de la caillera. Il y a colonisation culturelle en France ; c’est un fait. Mais la culture et le corpus de valeurs ne sont ni islamiques ni arabes. Nous sommes dominés culturellement – mais aussi politiquement et idéologiquement – par le monde anglo-saxon en général et américain en particulier. De l’american way of life à l’industrie musicale, cinématographique et alimentaire, l’hégémonie est totale. De plus, réduire la culture française au beaujolais nouveau et au saucisson revient à réduire la civilisation arabo-musulmane au couscous et au thé à la menthe. Evitons les confusions grotesques ; la civilisation islamique a accouché d’Avicenne, Saladin, Al-Mamun, Ibn Battuta, Ab del Kader… Nous sommes à mille lieues de La Fouine, Booba et Jamel Debbouze.

556040_625915904100628_4756884_nLe piège qui nous est tendu est celui de la théorie du choc des civilisations4 qui tend à opposer deux civilisations, l’occident et le monde islamique. Cette grille de lecture, appliquée à notre douce France, peut s’avérer extrêmement dangereuse. L’horizontalité des luttes par la désignation grotesque et incessante du bouc-émissaire musulman se revèle être une excellente application du proverbe latin « diviser pour mieux régner« . Le roturier gaulois issu de la ruralité française et le prolétaire banlieusard issu de l’immigration post-coloniale se voient prier de s’affronter. Tous deux sont victimes d’un système de domination extrêmement performant et vicieux. Il incombe aux jeunes générations d’éviter les pièges dans lesquels les aînés sont déjà tombés.

 Il convient d’ajouter à la question – quelque peu galvaudée – « quel monde allons-nous laisser à nos enfants » son complement nécessaire : « quels enfants allons-nous laisser au monde »? Nul besoin d’être un réactionnaire acariâtre pour éprouver quelque difficulté et quelque réticence à adopter une posture optimiste.

Par  Raf ou Pas, Le Verbe Populaire 

1 « Homo homini lupus » , du poète latin Plaute repris par Thomas Hobbes, De Cive, 1642, rompant avec la conception classique, « homo homini deus »    l’homme est un dieu pour l’homme, d’Aristote. Deux conceptions fondamentalement opposées.

2 Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776 ; il tente de démontrer que les intérêts individuels se coordonnent spontanément sur le marché et satisfont l’intérêt général. La conception française de l’intérêt général est sensiblement différente.

3 Emile Durkeim, Education et sociologie, 1922

4 S. P. Huntington, Le choc des civilisations, 1996 ; selon lui, il existerait neuf civilisations : occidentale, latino-américaine, africaine, islamique, chinoise, hindoue, orthodoxe, bouddhiste et japonaise.

Publicités

24 réflexions sur “Ratonnade ou lutte des classes ?

  1. Militant socialiste du 42, du MJS et du PS (en ayant fait un détour par le PRG), je dois vous être surpris par la publication, sur ce blog, d’un discours, qui assurément fait le lit du F-haiNe. Comment en effet comparer les jeunes des quartiers populaires (dont je persiste à croire qu’ils sont une chance pour la France. Les exemples de Najat Blekacem et Yamina Benguigi en attestent) et les identitaires, racistes, antisémites et négationnistes. Est-ce que ce sont ces derniers qui subissent au quotidien le racisme et les discriminations ? ce sont eux qui sont refoulés des discothèques, sans parler de l’emploi et du logement. Quand accepterons-nous définitivement ces jeunes, qui ont été les victimes des lois sécuritaires de la droite pendant plus de 10 ans. Ce ne sont pas des racailles comme vous dites (mais des jeunes qui veulent qu on les écoutes. Les émeutes n étaient- elles pas un formidable cri de désespoir ?).
    Ne comparez donc pas ces jeunes qui sont quotidiennement victimes du zèle des policiers et les fascistes que l on a pu voir à l œuvre lors des récentes manifestations contre le mariage homosexuel (qui s’en sont pris physiquement à nos camarades féministes et à Caroline Fourest)
    Au lieu de distiller votre discours de haine, vous feriez mieux de porter la parole de l’égalité et de la réconciliation, du vivre ensemble et de la tolérance. Nous règlerons les problèmes des cites populaires en en leur donnant le droit de vote (ces jeunes pourront alors voter) et en promouvant la laïcité. Enfin on peut critiquer notre président, mais avec les emplois d avenir, les contrats de générations et les 60000 postes de enseignants, nous préparons un avenir meilleur que celui que nous promet la droite et les pessimistes de votre espèce. Votre discours ne fait que finalement le jeu de FN, qui est un vrai danger pour les prochaines élections. Mobilisation républicaine contre la haine !

    • Cher Laurent, les racailles sont des racailles dans leur comportement et des victimes de leur propre connerie. Ils subissent la discrimination tout comme peuvent la subir les identitaires (quand leur appartenance « politique » est révélée). Bref la vie est inzuste pour beauoucp de gens et tous ne pourrissent pas la vie de leur voisins, tous ne brûlent pas de voitures ou ne détroussent pas les voyageurs du RER ou les petites vieilles (j’arrête là la liste)!! Triste échelle des valeurs que d’ériger le saccage d’un quartie un quelque chose de formidable, ce n’est ni plus ni moins que du manque de respect. Brûler une école comme à Amiens c’est montrer sa soif d’apprendre aussi? Vous êtes pétri de bons sentiments mieleux qui donnent l’envie aux gens de se foutre les doigts au fond de la gorge 😉 J’ajoute d’autre part, que vos copines ont gazé des enfants et des vieilles alors on repassera pour le coup des pauvres filles. Vous demanderez à mme Fourest comment elle arrive à n’avoir aucune trace après s’être pris des coups de doc marteens sur la tête, ça m’intéresse (les mecs ont poussé le bouchon sur les femen, mais qui sème le vent récolte la tempête et je prie pour la bourasque qui emportera ces dégénérées!!). N’oubliez pas que ces jeunes ont le droit de vote puisqu’en grande partie français et qu’ils ont contribué à mettre au pouvoir un parti qui a volé a « génération beur » des années 80. Instructif => http://www.egaliteetreconciliation.fr/De-l-antiracisme-a-Egalite-Reconciliation-rencontre-avec-Farida-Belghoul-18108.html – pour le reste le droit de vote appartient au peuple français, ceci n’est pas discutable, le plan du PS devra s’arrêter là!

  2. Cher Laurent,

    Je vous remercie sincèrement pour votre commentaire. Celui-ci est l’illustration parfaite de ce que je décris dans mon article « la victimisation nauséabonde bien-pensante de gauche « . Manifestement vous ne voulez pas comprendre ; vos oeillères intellectuelles vous empêche de faire une critique honnête de la social-démocratie. Quant à l’épouvantail de l’extrême droite que vous agitez médiocrement, je vous rappellerai que le Front National n’a jamais gouverné, il n’est donc aucunement responsable de la faillite du pays. Il ne sert que de leurre pour assurer la pérennité de l’alternance unique. Merci encore…

  3. Je comprends que vous ne soyez pas d’accord avec moi, mais je déplore le ton méprisant avec lequel vous vous adressez à moi. Faisons le bilan de la social démocratie si vous le voulez : dépénalisation de l homosexualité, création du pacs et du mariage homosexuel, adoption homosexuelle, parité, les 35h, les emplois jeunes… Nous avons donné du souffle au formidable projet européen. François Hollande a par ailleurs démontré notre vocation internationaliste avec l intervention au Mali où nous avons vaincu les islamistes radicaux. Les jeunes et les femmes subissent le contexte de crise économique de plein fouet. Le jeune de banlieue n a pas d autre échappatoire que la cannabis pour oublier… J’ai confiance en Manuel Valls indéfectiblement lié par son appartenance socialiste à l’idée de restaurer la sécurité pour tous… Pierre moscovici fait aussi un super boulot à l’économie. La relance est pour bientôt, et le président a compris que pour laisser un avenir meilleur à nos enfants il fallait réduire le déficit public et donc rembourser la dette au centimes près au plus vite. Sinon plus personne ne nous prêtera pour financer de nouveaux investissements pour le long terme. Vous l avez compris, je suis dans le camp de ceux qui veulent donner du sens à l espoir, rallumer les soleils (selon la belle expression de Jaurès) et donner à chacun les moyens de sa pleine autonomie. Vous etes prevenu, comme en 2002, nous ferons barrage à toutes les formes de racisme et d antisémitisme quitte à voter pour Copé. Le souvenir de la Shoah est encore vif ! ce sont les socialistes qui etaient en premiere ligne pour resister face à l occupant. Le devoir de mémoire doit chaque jour être davantage être enseigné, pour ne plus jamais revivre ça et éloigner les fascistes comme vous du pouvoir. Vive le changement, vive l union européenne.

    • Les 35h dont beaucoup d’économistes disent qu’elles sont une mauvaise chose pour notre économie + 100000 emploi jeunes (on vous rappelle le nombre de chômeurs actuels)qui ne sont que des postes de fonctionnaires, création de richesse quasi nulle mais une façon très utile de faire du clientélisme + 60000 poste de prof que la Cour des Comptes réprouve + le projet européen merveilleux qui nous enchaîne depuis 40 ans et qui a détruit notre économie (on les crée comment les emplois pour calmer la racaille) au nom du libre échange c’est ça votre bilan glorieux de la sociale démocratie? Vous croyez que la dette est remboursable?c’est sans doute lié au formidable discours de moscovivi…Je suis d’accord avec Laurent.vous avez des oeillères!!D’où sont venus les heures les plus sombres de notre Histoire si ce n’est des gauches européennes.collaboration d’Etat, mussolini, hitler. Et comme en 84 vous vous servez du racisme (sous-entendu contre les noirs et les magrébins) pour mettre en avant la shoa à laquelle quasi plus aucun d’entre nosu n’a participé, ni n’en a souffert

  4. Votre catéchisme socialiste est incroyablement drôle ; tous les ingrédients sont réunis : Mariage pour tous – européisme béat – ingérence – remboursement d’une dette illégitime – pornographie mémorielle… Merci ; bisous

      • Complètement! J’ai répondu à son premier commentaire dans la précipitation mais après lecture de ses autres interventions, c’est tellement cliché, ça reprend tellement tous les poncifs à vomir, qu’on se demande franchement si ce n’est pas fait exprès.

  5. Oui je suis pour l’égalité (pourquoi deux hommes ou deux femmes qui s’aiment ne pourraient ils pas se marier et avoir des enfants grâce à l’élargissement du champ des possibles en matière de procréation. Êtes vous contre le progrès scientifique ?), pour l’approfondissement de la construction européenne (n oubliez jamais que l’Europe est la condition sine qua none d’une paix durable sur notre continent), pour l’aide et la coopération aux pays en voie de développement et s’il le faut en usant du droit d’ingérence humanitaire. Fallait il laisser le peuple libyens et maliens sous le joug d’un dictateur sanguinaire ou des islamistes. Voyez vous, c’est l une des rares occasions d’être fier de ce pays qui a commis tant de crimes par le passé : esclavage, traite des noirs, génocide contre les juifs… Et j’en passe.
    Quant à votre abjecte expression « pornographie mémorielle » je vous laisse à vos propres responsabilités et à votre conscience, en vous rappelant un chiffre : 6 millions !

    À bon entendeur, salut !

    • Cet individu réunit tous les symptômes de l’idiot utile ou du provocateur peu talentueux. Les pas-si-pieux mensonges, la haine de soi, la haine de celui qui ne pense pas comme lui, l’esclavagisme puis le droit « d’ingérence humanitaire » (comme en Irak peut-être) et enfin, l’apothéose, le bouquet final, le feu d’artifice de l’indigence sémantique dés qu’il s’agit de sortir des sentiers battus et rebattus de la bien-pensance mièvre, le massacre des juifs d’Europe de l’Est . Vous n’étiez pas né, moi non plus, mais vous êtes, nous sommes coupables par association aux yeux de ce personnage qui, n’hésitant pas à prendre une posture pseudo-jauressienne, semble faire la leçon à la terre entière tout en soufflant le vent de la discorde.
      Votre article est, à mon sens, excellent. Le « complotiste-facho » que je suis sans doute dans l’esprit de ce « laurent » (s’il existe bel et bien) ne peut s’empêcher d’imaginer que ce dernier est une machiavélique invention de votre part afin de donner plus de poids à votre discours… 🙂
      S’il est un être de chair et d’os, nous voila bien dans le pétrin.

    • … et mon cul sur la commode.

      J’aimerias bien vous voir et vous écouter déblatérer ce discours pompeux, servile, et stéréotypé en vrai, sans sourciller. Vous récitez la liturgie des puissants avec une telle justesse, ça tient presque plus du spectacle comique que de l’argumentation. Sincèrement, bravo!

    • Personnellement je suis contre le progrès scientifique quand il est utilisé pour faire de l’homme une marchandise, ce qui est déjà le cas de la GPA. Mais en jouisseur immédiat, vous n’en avez que faire, du moment que chacun peut satisfaire ses envies quelles qu’elles soient. Concernant « l’ingérence humanitaire », on reconnaît en vous le racialiste qui se croit le droit d’aller répandre la démocratie et l’égalité à des gens que vous méprisez (ils sont inférieurs vu qu’ils n’ont pas atteind notre niveau de progrès). C’est la guerre économique que mène l’occident sur l’Afrique, rien d’autre!! Sous Kadhafi c’était pas tout rose, mais les islmaistes étaient tenus « en laisse » et les conditions sociales vous feraient palir. Kadhafi avait pris des décisions pour rendre sont pays souverain (nationalisation du pétrole, achat d’un satelite après des années de location à l’UE),les africains l’appelaient le « bienfaiteur », posez-vous des questions, cherchez combien il y avait de lybiens immigrés clandestins dans le monde et réfléchissez. Oui c’est sûr on coopère au développement de l’Afrique en leur pillant leur ressources en contre-partie de prêt auprès du FMI. Quel pays ayant notre âge a les mains blanches (pardonnez moi l’expression)?Coincé que vous êtes sur le passé (à ce niveau là vous devriez prendre des consultations de groupe chez le psy), vous ne oubliez de regarder le monde d’aujourd’hui tel qu’il est et de discerner les véritables enjeux. Une dernière question:comment expliquer qu’on combatte les islamistes au Mali mais qu’on les soutienent en syrie contre un président légitime. Bachard Al assad va les exterminer et derrière la France, qui ne voulait pas de lui à la conférence de Genève, passera pour une arrogante petite fiote!Merci les socialistes!!

  6. @Laurent tu es un idiot ou tu le fais exprès,je suis tout à fait d’accord avec l’auteur de l’article,et au passage la Lybie et la guerre menée par L’Otan est une guerre impérialiste occidentaliste,il n’y avait aucune révolution populaire,mais on a dit ces mensonges pour vendre la guerre aux populations occidentales,c’était une intervention géostratégique en collaboration avec le Qatar et quelques compagnies pétrolières,vous en doutez?Voir l’émission chez Ruquier avec Zied Takkedine,Laurent vosu n’etes que l’idiot utile de l’oligarchie,un untermench qui est phagocyté par le système,décidément il a produit des lobotomisés en masse,où vous mangez dans la gamellle confortablementv avec un compte bien rempli,qui fait que vosu etes un traitre à la Nation Française,intellctuellement des gens comme vous me répugnent.L’auteur de l’article souligne que la racaille de banlieue est phagocyté par l’american way of life,il a parfaitement raison,je suis un métisse né de père Algérien et de mère Française et j’ai grandi dans un quartier populaire d’une petite ville du Nord Est de la France et je n’ai jamais mal tourné.Le système,c’est la fabrication de crétins en masse à l’échelle industrielle,donc un conseil de lecture pour ceux qui veulent s’émanciper de la pensée gaucho libéral libertaire et hédoniste,commencez par lire Michel Clouscard,ça élèvera le niveau.

  7. Je reconnais avoir joué le rôle de l’idiot utile socialiste dont j’exècre tout ce qu’il est et représente. Je reprends à mon compte l’excellente analyse de l’auteur de l’article polémique, ainsi que la plupart des commentaires qui lui ont été adressés ensuite… Mes amitiés 🙂

  8. J’ai bien ri. Au début j’y ai cru, mais défendre Fourest et Vals m’a mis la puce à l’oreille. Bravo Laurent et merci pour l’article Rafoupas.

  9. Quel talent, quel souffle ! Repris en prime chez ER de Soral (http://www.egaliteetreconciliation.fr/Ratonnade-ou-lutte-des-classes-17938.html). 🙂
    Assurément un article de référence !
    La vision défendue dans ce texte, comme critique du postmodernisme (mais pas seulement) s’inscrit en vérité dans la doctrine soralienne. Cela peut (à juste titre) déplaire à certains, principalement au vu des prises de position du sociologue et président d’Egalité et Réconciliation, mais une telle grille de lecture est utile pour comprendre nos sociétés actuelles : supercherie du clivage gauche/droite et de la pensée libérale (JC MICHEA et C. LASCH), escroquerie européenne (F. ASSELINEAU), arnaque de la dette (E CHOUARD), primat de la mémoire sur l’Histoire (H. ROUSSO), culture de l’excuse et de la repentance (la Gôche moins Mitterrand), diabolisation de la nation (relire E. RENAN), danger du choc des civilisations (P. HUNTINGTON vs Y. COURBAGE et E. TODD), vaginocratie, féminisme et idéologie du désir (M. CLOUSCARD vs Les prostitués ukrainiennes des FEMEN et C. FOUREST), ère du vide et de l’éphèmere (G. LIPOVETSKY)… La liste est longue, j’en oublie !
    Merci en tout cas aux responsables du site de publier un tel texte. Qu’ils en soient honorés !

  10. Pingback: La France tu l’aimes ou tu la quittes, chiche ! | Maison des Potes Grand Lyon

  11. Pingback: La France tu l’aimes ou tu la quittes, chiche ! | Le Verbe Populaire

  12. Pingback: Affaire Dieudonné, symptôme du choc des civilisations ? | Le Verbe Populaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s